Les Différents Médias de Création – II : La Bande Dessinée

version vidéohttps://www.youtube.com/watch?v=Yy0AC2KoCdw

Bonjour à tous les créateurs, patati-patata, voilà la suite des principaux médias dont nous allons parler sur ce blog. Cette deuxième partie concerne donc la bande dessinée.

Ce qui inclut évidemment, tout ce qui est comics, manga et cie, le style change mais ici nous parlons des BD au sens large.

Donc les BD ce n’est pas loin du roman à peu de choses près. Cela peut vous aider à mettre des images précises, que le lecteur les vois plutôt que les imagine, question de préférence.

L’inconvénient de la BD est le temps de production + les efforts, plus en général la couleur qui fait qu’à quantité égale, l’histoire revient plus cher au lecteur. Après, c’est un choix, tous les médias ne sont pas égaux, quoi qu’on en dise.

Donc le soucis principal pour ceux qui veulent se mettre à la BD… bin c’est le dessin, forcément. Si vous avez les mains carrées comme moi, c’est pas encourageant. A cela j’ai donc trois réponses à vous donner.

La première est que vous pouvez envisager un partenaire. Avec les gens que vous connaissez yen a forcément un qui sait un minimum dessiner. Il faudra qu’il soit d’accord pour dessiner sans se mêler de l’histoire (si c’est votre souhait) ou l’inverse si vous êtes un dessinateur qui cherche un scénariste. Evidemment, si vous êtes comme moi à vouloir tout faire seul et ne dépendre que de vous-même, cela ne vous arrange pas. Mais bon, il faut parfois faire des compromis, à vous de voir. Envisagez-le, quand même.

La deuxième, sachez que comme pour le roman, les styles simples sont supportés. Regardez Titeuf etc (exemple extrême, certes), les gens lisent sans problème, ça va avec l’esprit de la BD. Prenez la BD de Papacito et Marsault (oui ^^) « Enculés, va! », le style de dessin est relativement simple par rapport à des styles plus précis, et on est en noir et blanc généralement sans fond. Et cela se marie très bien avec l’esprit transmis, les gens qui la lisent s’intéresse aux persos, à l’histoire transmise. Quand on veut transmettre une histoire, certes le style de dessin parlera, mais il sera légèrement secondaire par rapport au reste.

La troisième est qu’à l’heure actuelle, vous avez beaucoup de choses. Vous avez donc des logiciels, des outils sur le net. Je suis un peu moins calé mais je connais 2-3 trucs à vous donner. Par exemple, il y a Manga Studio pour les mangas (thx capn obvious), certes payant mais vous connaissez tous les sites de torrent habituels, n’ayez pas de pitié. Il y en a un qui s’appelle Creator Studio si je ne m’abuse, qui sert pour un style lambda de BD, assez neutre. Il y en a plein des comme ça, à vous de taper « BD maker/Manga maker/Comics Maker » sur le net, et de voir ce qui vous convient le mieux.

Vous avez donc des logiciels comme ça, qui ont des fonds, des persos, des expressions définies, que vous pouvez agencer selon les humeurs. Certes, ce ne sera pas aussi personnel que du vrai dessin, mais quand vous n’avez rien, c’est mieux que de ne rien faire, cela transmet votre histoire. Vous pourrez toujours rééditer vos BD plus tard avec un partenaire, ou en ayant appris à dessiner.

Rappelez-vous qu’il faut être créatifs dans ce que vous faîtes, mais aussi comment vous le faîtes. Vous pouvez piocher des choses comme les bulles et fonds dans Manga studio etc, et faire le reste avec vos moyens du bord. Mixer ce qui vient de là et ce que vous vous faîtes. Soyez toujours créatifs, c’est comme la programmation, il y a toujours moyen de passer par un chemin ou un autre pour arriver à vos fins.

Au niveau des outils supplémentaires, vous avec Photofiltre/Photoshop etc, tout ce qui est logiciel d’image. Les tablettes graphiques si vous dessinez. Scribus devrait aller pour la mise en page, sinon cherchez-en un autre, google est votre ami (enfin…). Les sites de partage pour BD je n’en connais aucun. C’est plus compliqué de partager les premières planches. Cherchez « site de partage de BD » sur le net, et si vous trouvez pas, soyez toujours créatifs. Utilisez par exemple youtube pour partager votre BD sous forme de vidéo, avec des pages qui se tournent toutes seules. Après, faudra attirer du monde, mais bon.

Pour l’édition, c’est comme les romans. Démarchage de maisons d’éditions dont nous parlerons plus en détails à l’avenir. Auto-édition sur les mêmes sites que pour les romans (comparez beaucoup les prix de fabrication si vous faîtes en couleur, Lulu sera moins compétitif dans ce cas).

Voilà pour la BD, en gros.

Ces deux premières parties étaient les plus courtes, car j’aurai plus d’outils/chaînes youtube etc à vous partager pour vous lancer et accessibiliser le jeu vidéo et les métrages. Sans oublier que je parlerai de deux médias bonus en lien avec ces deux-là.

En espérant vous motiver ^^

Etant donner que j’ai un projet de BD, ma connaissance du sujet s’étoffera avec le temps 😉

A la prochaine!

Outils cités :

Scribus :  http://www.01net.com/telecharger/windows/Bureautique/editeur_de_texte/fiches/36038.html

Lulu :  https://www.lulu.com/fr

N’hésitez pas à vous lancer éperdument dans la création d’œuvres, vous vous en remercierez plus tard 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.