Les Différents Médias de Création – III : Le Jeu Vidéo

version vidéohttps://www.youtube.com/watch?v=zDQQDDprmfI

Bonjour à tous les créateurs, et bienvenue sur Tisseurs d’Histoires et de Mondes, la chaîne des créateurs indépendants.

Aujourd’hui, comme prévu, nous poursuivons l’accessibilisation des quatre principaux médias de création dont nous parlerons sur ce blog. (avec un média bonus parce que je suis généreux..)

Donc, en avant pour le jeu vidéo!

Aujourd’hui, c’est presque le média numéro, limite devant les métrages. Tout le monde en profite, tout le monde aime y jouer, et beaucoup aimeraient en faire. Mais la plupart sont effrayés ou découragés devant la prétendue complexité de ce média. Entre les graphismes, le game design, le level design, la programmation, le son… Ya de quoi se sentir petit, de quoi se dire « c’est pas pour moi ».

Alors que si, c’est pour toi. Faut juste savoir comment faire.

Le jeu vidéo, à produire, c’est pas si cher/si compliqué. Maintenant il faut faire des projets réalistes, ne pas chercher à faire le nouveau Assassin’s Creed Online ou Call of Duty 15.

Ce n’est pas si dur. Bien sûr il faudra travailler, mais c’est pareil pour le roman, la bd, les métrages, le jeu vidéo n’a pas inventé la norme.

Sachez d’abord que les métiers du jeu vidéo sont accessibles. Je ne parle pas de bosser chez Ubisoft, mais des compétences. Etre game designer, level designer, graphiste, scénariste etc s’apprend, à force d’expérience, même à la maison devant son PC.

« Mais Max, comment on va faire? » vous allez me dire.

Eh bin vous allez vite voir que ce n’est clairement pas les moyens qui manquent. Il y en a même tellement que je ne sais pas pour où commencer pour vous les présenter.

On a déjà RPG Maker, le classique que beaucoup utilisent pour faire des RPG (oui) généralement old school. C’est une lignée de logiciels, il y en a 6 ou 7, tous accessibles à des prix assez modiques et (à part les récents) crackables. Ce sont des logiciels assez simple à utiliser, sans code. Si vous avez peur de coder, rassurez-vous. Vous programmer juste avec des actions qui en entraînent d’autre. Dit comme ça, c’est peu parlant, mais on fera bien entendu des articles (plutôt des vidéos, plus pratiques pour ce média) pour étudier la question, j’ai un projet de jeu et c’est sur RPG Maker que je devrais le mener à termes.

Ensuite, on a Game Maker Studio, qui est a priori gratuit. A voir quelle part ils vous prennent si vous vendez vos jeux, mais de base l’accès est gratuit. Il est assez simple, diversifié dans les genres de jeux faisables. Par contre c’est surtout de la 2D.

Puis il y a Construct 2, son homologue encore plus spécialisé 2D. Version gratuite limitée, mais son prix est raisonnable.

Vous avez aussi Unity, el famoso j’ai envie de vous dire. Très diversifié, puissant et grand, c’est pour ça que beaucoup l’utilisent. Possibilité de coder, de drag and drop. 2D, 3D, très puissant, c’est pas pour autant que je le conseil. Déjà il a certains petits défaut et est payant à l’accès. Il prend aussi une grosse part si vous vendez vos jeux (ce que vous ferez j’espère bien!).

Du coup vous avez un équivalent approximatif de Unity qui est Godot. Lui est gratuit et open source, utilisés par beaucoup de programmeurs indépendant. « Votre jeu vous appartient, jusqu’à sa dernière ligne de code » comme ils disent. Tous les détails restent à voir, on en parlera plus tard de toute façon, rappelez-vous que nous sommes là pour présenter les moyens dont vous disposez.

Un autre très bon logiciel, c’est Unreal Engine. Concurrent direct de Unity, un des deux plus grand du marché. Lui est gratuit d’accès depuis peu. Pour vendre vos jeux c’est une part raisonnable (10% je crois) et seulement à partir de 3 000 dollars. Donc si votre jeu se vend à ce point, c’est que ça va hein ^^. Il fonctionne avec des boîtes d’interrupteurs. « Si le perso saute, alors quand perso touche le sol, il arrête de descendre », ce genre de chose. Assez simple basiquement. Il fit 2D et 3D et a des modèles suivant le genre de jeu. Je le trouve vraiment pas mal.

Voilà pour les principaux logiciels de création de jeu vidéo, ce n’est qu’un aperçu, renseignez-vous et vous verrez qu’il y en a par dizaines. La blinde.

Passons donc aux logiciels graphiques. Parce qu’il va falloir faire vos propres graphismes si vous ne voulez pas dépendre des trucs basiques fournis avec RPG Maker et cie, et avoir un jeu qui ressemble à tous les autres jeux amateurs.

Donc on a Photofiltre, Photoshop etc, la base. Gimp pour ce qui est d’un logiciel gratuit, même si je sais qu’aucun d’entre vous n’a payé sa licence Photoshop hein ^^. Mais Gimp est vraiment cool.

Vous avez Pyxel Edit qui, comme son nom l’indique, est spécialisé dans les images en pixels, ultra simple à utiliser.

Et vous avez les logiciels d’images vectoriels, tels que Illustrator, ou Inkscape qui est gratuit. Ce dernier a une drôle de logique pour moi, mais est très bien.

J’ai aussi quelques chaînes youtube à vous partager! Apprendre en vidéo, c’est ultra pratique surtout quand il s’agit de logiciels.

Tout d’abord la Développeuse du Dimanche. Une jolie jeune femme qui vous partage son périple vers la création de son jeu indépendant. Intéressant à suivre autant pour le divertissement, avec ses histoires et blagues etc, que pour l’apprentissage. Elle a apparemment déjà travaillé dans le domaine du jeu vidéo, et ça se voit. Elle vous transmettra bien la logique de game designer et level designer, je vous laisse jeter un œil, ou deux. En plus elle a l’air sympa ^^. (même si bon, même moi j’ai l’air sympa derrière une caméra…)

Ensuite, je vous présente Pause Process, la meilleure chaîne de création de jeu vidéo. Ya les moyens, la réalisation, les explications… C’est ultra motivant de la regarder. Elle explique pleins de concepts du jeu vidéo, parle des différents outils, de comment marche le graphisme 3D, la génération procédurale etc. Une mine d’or que je ne saurais bien résumé. Just watch it.

Il y a aussi Créer un jeu vidéo, qui ne brille pas par l’originalité de son nom ^^’ mais propose du contenu très détaillé et régulier principalement sur Unity et Unreal Engine.

Cypaubr, un équivalent de la précédente dans un style différent, à peu de choses près. J’avoue ne pas trop regarder ces deux dernières récemment, donc je peux me fourvoyer un peu, mais allez voir si le jeu vidéo vous intéresse.

Si vous voulez y aller à fond, au fond de la question, être ultra indépendant et capable sur tous les plans : David Gamecodeur est votre serviteur. Entrepreneur du web, sur youtube pour faire la promotion de son site comme tous les entrepreneurs (^^), il propose une formation en ligne, suivie, de création de jeu vidéo, la vraie. Il vous apprend à coder en pur, sans dépendre de rien. Les premiers ateliers sur son site sont gratuits, vous pourrez donc tester son savoir et sa pédagogie avant de mettre la main à la carte bleue. Pour avoir suivis les premiers ateliers en lua (langage simple, excellent quand on débute), je peux vous dire que c’est pas un p’tit rigolo. En plus de cela, il vous parlera du monde du travail du jeu vidéo, et comment il marche. Si vous souhaiter être à fond dans la création de jeu vidéo, voire y faire carrière, c’est l’homme de la situation. Niveau prix c’est raisonnable, 20 euros par mois, 200 à l’année, et un format d’environ 300 (si je ne m’abuse) pour un accès à vie. Ajoutez à cela des promos régulières et limitées, même un étudiant peu se le payer.

Le jeu vidéo est un média en train d’exploser Les jeux indépendants sont parfois aussi célèbres que les Assassin’s Creed et cie. Un bon exemple est Five Night at Freddy’s, ultra célèbre. Un jeu que j’ai testé, fait de façon simple par une personne seul pour un résultat très sympathique. Comme quoi c’est les idées qui comptent.

Parlons d’un média bonus, la musique. On parlera de ce média sur ce blog car même si il ne sert pas basiquement à tisser histoires et mondes, il est nécessaire pour un jeu vidéo ou un métrage.

Aujourd’hui avec la Musique Assistée par Ordinateur (MAO), n’importe qui peut faire de la musique. Vous avez des logiciels tels que Fruity Loops avec des banques des sons pour tous les instruments, dans toutes les tonalités.

La chaîne Art Kenrick notamment propose des tutoriels en français ultra complets et pédagogues. Le premier qui apprend les bases de Fruity Loops Studio dure une heure, tout est montré et une fois fini vous savez exactement comment marche le logiciel même si vous n’avez jamais fait de MAO. Vraiment, excellent. Et vous avez tous les niveaux, de débutant à difficile.

FL studio est disponible pour 80 balles mini je crois, mais crackable sur le net.

En parlant de fric, pour les logiciels tels que RPG Maker ou la formation Gamecodeur, dîtes-vous quand même que c’est pas si énorme pour vous mettre à ce que vous aimeriez faire. Vous dépensez bien de l’argent au Mcdo, alors autant dépenser pour vous, pour votre épanouissement personnel.

Voilà pour le jeu vidéo. Je n’ai que effleuré la surface parce qu’il y a beaucoup à dire, c que nous ferons à l’avenir! C’est le média absolu selon moi, et ça vaut le coup de s’y mettre.

A plus!


RPG Maker : http://www.rpgmakerweb.com/ (dispo sur steam) Game Maker Studio : https://www.yoyogames.com/gamemaker (idem) Construct 2 : https://www.scirra.com/construct2 (idem) Unity : https://unity3d.com/fr Godot : https://godotengine.org/ (idem) Unreal Engine : https://www.unrealengine.com/en-US/wh… Gimp : http://www.01net.com/telecharger/wind… Pyxel Edit : http://pyxeledit.com/ Inkscape : http://www.01net.com/telecharger/wind… Développeuse du Dimanche : https://www.youtube.com/channel/UCVf2… Pause Process : https://www.youtube.com/channel/UC0JU… Créerunjeuvidéo : https://www.youtube.com/user/oorgaming Cypaubr : https://www.youtube.com/user/Cypaubr David Gamecodeur : https://www.youtube.com/user/dmekersa Art Kenrick : https://www.youtube.com/channel/UCfUD… Fruity Loops : https://www.image-line.com/flstudio/ (dispo où vous savez…)

Je me rends compte que je n’ai pas cité de logiciel pour faire de la 3d. Je pourrais le faire ici, mais franchement on verra plus tard vous n’allez pas commencer le jeu vidéo avec de la 3d de toute façon, il faut être réaliste. ^^

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.