Les Différents Médias de Création – IV : Les Métrages

version vidéo https://www.youtube.com/watch?v=CedePheZw0k

Bonjour à tous les créateurs et bienvenue sur Tisseurs d’Histoires et de Mondes, le blog des créateurs indépendants!

Aujourd’hui, comme prévu, le dernier média de création dont nous allons parler sur ce blog : Les Métrages.

Cela comprend les films et les séries, même les vidéos scénarisées sur youtube.

Donc, commençons par le matériel, premier obstacle ressenti par ceux qui veulent faire un métrage, je pense. Ce qui me concerne un peu étant donné que je fais des vidéos ^^

A l’heure actuelle on a des bonnes caméras en entrée de gamme pour un prix raisonnable. D’occas’ à des magasins style Cash Express ça peut coûter moins de 100 euros, de quoi démarrer tranquillou. N’oubliez pas aussi, pour la majorité d’entre vous qui ont des smartphones (dont je ne faisais pas partie ya un mois xD ) que ces appareils ont une excellente qualité d’image quand vous filmez avec. Franchement je pourrais aussi bien faire mes vidéos avec mon Galaxy S4 finalement, du moins pour l’image.

Le matos d’image est accessible, faudra peut-être un petit investissement, mais quand on veut quelque chose, on le fait.

Niveau éclairage (important pour une bonne image), vous avez déjà, entièrement gratuit, la lumière du soleil, que j’utilise dans ma vidéo à l’heure où j’écris ces mots. Puissante, bien que capricieuse. Vous avez peut-être une lampe halogène à la maison, de celle qui éclaire le mur pour éclairer la salle. Je pense qu’en la dirigeant vers la scène filmé, juste derrière la caméra, cela peut donner un bon résultat, à voir au niveau des couleurs. Sinon, les lampes de tournage sont à l’heure actuelle à des prix accessibles, sur les sites de ventes que vous connaissez.

Pour la question du son, il y a les dictaphones et cie pour les vidéos. Mais surtout les fameuses perches à micro, qui, je pense, doivent être accessible à l’heure actuelle. Au pire, une bonne caméra donnera un son potable, surtout si vous savez le traiter en post-production.

Au pire, rappelez-vous que la qualité technique (déjà son > image) est quelque chose de casi-secondaire. Si vous n’êtes pas à 100% mais plutôt vers 80-90%, ça reste largement regardable, il n’y a qu’à voir les premiers épisodes de Noob pour s’en convaincre.

Passons maintenant au sujet fâcheux, les contacts. Aspect le plus rebutant, parce qu’il faut avoir des amis, des connaisseurs, des gens qui veulent se lancer, sont sérieux… Un tournage prend du monde, 5-6 personnes pour les plus petits, plusieurs dizaines pour les plus gros (en indépendant peu de chances de voir un tournage avec des centaines d’individus…).

Commencer, comme pour la BD, à demander à votre entourage si cela les intéresse. Peut-être connaissez-vous des étudiants en cinéma, théâtre, ou d’autres personnes susceptible de vouloir tenter l’expérience, voire carrément se lancer dans le game. Je pense vraiment que l’on peut réussir, bien que ce soit de longue haleine, à faire un film en tournant des scènes à l’occasion, par-ci par-là. En tournant à un endroit un jour, attendre l’occasion d’y retourner avec les bonnes personnes deux semaines plus tard, et au fil du temps réussir à concocter le film. Si vous tenez vraiment à faire voir au monde votre projet, essayez.

Sachez aussi qu’aujourd’hui il y a pas mal d’associations audiovisuelles. J’ai, par exemple, croisé l’association Objectif Grand Angle à Nice, durant une convention de jeu vidéo et cie. Une association de gens qui connaissent le milieu, des techniciens, des acteurs, des réalisateurs… Vous pouvez leur proposer votre idée de métrage et voir ce qu’ils en pensent, au moins pour obtenir des conseils divers. (lien OGA en bas)

Vous avez aussi le crowd funding. Pour ceux  qui ne connaissent pas, ce sont des sites où vous pouvez proposer votre idée de projet, et où vous pouvez collecter de l’argent sous forme de dons de gens qui le souhaitent. Vous ne touchez l’argent que si l’objectif financier est atteint (attention aux impôts qui en mangent une partie). Vous pouvez donc mettre une partie du script, ou le script en entier, et faire une vidéo de présentation du projet, voir si cela intéresse des gens.

Ensuite, un petit dernier mot sur le montage. Un sujet que je connais, ayant fait Triple S sur mon autre chaîne, une émission en dessin animé, en plus de la chaîne liée à ce blog.

Le montage, ça s’apprend, cessez de craindre les choses qui s’apprennent et sont plus simples que vous l’imaginez. Certains logiciels sont plus simples que d’autres, comme Sony Vegas Pro, que j’utilise (crackable). Presque aussi puissant que les Premiere Pro etc cie, il propose un langage plus simple, compréhensible par des néophytes.

Vous disposez d’Open Office pour le script, pratique car complet et possède la fonction surlignage, pratique pour savoir quel personnage lit quelle ligne de texte etc.

Pour ce qui est du média bonus, dont on ne reparlera pas sur ce blog, il s’agit du théâtre. Je sais que certains étudiants arrivent à faire vivre leur pièce sur scène, alors vous le pouvez aussi. Essayez de vous renseigner auprès de gens dans le domaine, comme les étudiants, pour proposer votre pièce si ce média vous intéresse.

Voilà pour le tour des Métrages, comme le reste nous en reparlerons en détails sur ce blog à l’avenir, sur différents aspects (comme le montage par exemple).

A la prochaine pour l’article sur l’indépendance!

OGA : https://www.objectifgrandangle.com/

Open Office : http://www.01net.com/telecharger/windows/Bureautique/editeur_de_texte/fiches/31555.html

Ulule (exemple de crowd funding) : https://fr.ulule.com/?gclid=CjwKCAjw-6bWBRBiEiwA_K1ZDXs2GE1ffm9G40AkFqMvMMGAL1xXvKlLAbayObuUaaxDsPYiCG2UFBoCyngQAvD_BwE

Sony Vegas Pro : http://www.01net.com/telecharger/windows/Multimedia/edition_video/fiches/46526.html (dispo où vous savez)

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.