L’Originalité

Bonjour à tous les blablabla…

La dernière fois, j’ai commis l’erreur de vous dire que l’indépendance était la plus grande valeur que je défendais sur ce blog. C’était presque faux, car si une chose guide chacun de mes pas dans la création d’œuvres, c’est l’Originalité!

Pourquoi cette notion me séduit autant?

Parce que l’originalité c’est faire quelque chose qui est profondément votre, quelque chose qui sort de votre âme, qui est fondamentalement de vous. Vous ne créez pas telle chose pour faire comme les autres que vous aimez, non, c’est votre oeuvre.

Inutile de faire quelque chose parce que cela marche déjà bien. Comme je le dis toujours, on ne se rappellera pas des deuxièmes, troisièmes à faire quelque chose, uniquement du premier, celui qui a lancé la révolution(à son échelle). On peut apprécier du déjà vu parce qu’on y retrouve nos bases etc, mais ça reste pas très marquant au fond. Comme ces écrivains de fantaisies qui ne peuvent pas s’empêcher de reprendre les elfes, orcs et cie à Tolkien. On se rappelle de ce dernier comme d’un ovni pour son époque, aujourd’hui faire la même chose c’est juste être le 324ème à reprendre un univers déjà éprouvé.

Donc, que pouvez-vous faire pour être originaux?

Déjà, pour ceux qui n’ont « pas d’idées », sachez que ce blog et la chaîne youtube associée publieront des contenus destinés à vous inspirer en plus de vous motiver, en vous présentant différents moyens de s’inspirer au quotidien, et différentes façons de créer un univers. Le compte instagram publie déjà des images vous servant à vous inspirer pour créer vos univers.

Ensuite, pour être originaux, déjà, n’utilisez pas de clichés. On connaît par cœur le gros chevalier bourrin qui aime aller à la taverne, le magicien sage qui sert de mentor au héros, la guérisseuse ultra gentille… (même si le personnage de Dyûl dans les Chroniques de Salfia s’en rapproche beaucoup, je sais, mais tqt)

Le plus simple, c’est d’ajouter votre touche personnelle. Elle est différente pour tout le monde, évidemment. Vous pouvez par exemple jouer avec ces clichés. Ajouter quelque chose d’inattendu au perso cliché. Par exemple, dans les Chroniques de Salfia, Dellas est un peu le cliché de l’archer agile joyeux. Mais on découvre qu’il a un humour très sarcastique (pas prévu au départ) puis dans le deuxième tome (ptit spoil ^^) qu’il a un sens profond de la musique. Ça a été mon moyen de casser avec l’archer agile senfoutiste. Tout ce qui peut casser un cliché est bon à mettre.

Pourquoi ne pas faire ce que les autres font déjà? Parce qu’il y a 99% de chances que l’un d’eux soit meilleur que vous. Vous n’êtes statistiquement probablement pas un écrivain de génie, un développeur ultra-doué, un réalisateur de renom. Ces gens vous battront si vous jouez sur le même terrain. Mais si vous faîtes votre propre truc, ils auront certes des meilleurs côtés comparables, mais le principal ne sera pas comparable, car se situant dans les idées. Vous aurez donc forcément des avantages, des points forts, et le public qui va avec. es personnages clichés seront mieux écrits, mieux transmits chez d’autres, désolé pour l’égo.

Ensuite, vous pouvez fusionner les clichés. Prenez l’archer rigolo et la magicienne calme, cela peut donner un archer très posé ou une magicienne déjantée, très drôle et casse-cou. Ce serait sympa, je trouve^^

De plus, créez vraiment un monde. Cela ne concerne pas ceux qui racontent une histoire qui se passe dans le monde réel, aux USA, durant l’âge d’or de la piraterie ou durant l’antiquité. Mais si vous faîtes de la fantaisie, de la science-fiction etc, inventer vraiment un univers, avec ses règles etc. On en parlera plus en détails dans un article dédié parce qu’il y a beaucoup à dire là-dessus.

Je rappelle l’exemple du cheval et de la voiture (dont on parlera) : personne n’aurait demandé une voiture quand on utilisait des chevals (oui) pour se déplacer. Si vous faîtes du classique, personne ne vous pointera du doigt comme la grosse daube qui chamboule tout et va à contresens, certes, mais vous ne révolutionnerez rien non plus. Va falloir vous habituer aux risques, parce que la vie n’est pas grand-chose sans eux.

Voilà, je vous conseille de toujours apporter une certaine valeur, que ce soit sur n’importe quel angle ou aspect de votre oeuvre. Apportez vraiment votre touche personnelle, nous sommes là pour ça et je vous y encourage vivement!

A la prochaine, chers créateurs! 😉

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.