Où Partager Vos Oeuvres?

Bonjour à tous les créateurs et bienvenue sur Tisseurs d’Histoires et de Mondes,

LE blog des créateurs indépendants.

Créer, c’est bien, mais ceux d’entres vous qui s’y sont mis depuis plus ou moins longtemps ressentent probablement l’envie d’être lus/joués/regardés. C’est vrai, créer a moins d’intérêt si on est le seul à apprécier notre oeuvre.

Partager est donc naturellement l’étape suivante, que ce soit pour avoir des critiques et s’améliorer, tester un prototype/une idée, ou carrément se faire connaître à grande échelle pour vendre ses œuvres et tenter d’en vivre.

La question est alors simple : où partager mes œuvres?

Et ben, vous avez la chance d’être sur un excellent blog, ainsi je m’en vais vous donner les principaux sites/outils de partage pour le jeu vidéo, les métrages, le roman et les bandes dessinées.

Les voici :

Du côté du jeu vidéo, on a d’abord itch , probablement le plus connu des sites de partage gratuit pour ce média. Il permet même aux amateurs de partager leur jeu, complet ou partiel, sans condition particulière. Excellente option pour tester une démo de votre jeu, ce que fait d’ailleurs la Développeuse du Dimanche que j’avais cité dans un ancien article. Vous pouvez choisir de mettre un prix précis sur votre jeu (classique) mais aussi de le laisser gratuit ou de permettre aux gens de faire un don de la valeur qu’ils désirent pour vous remercier, tout simplement. Un site vraiment « indie friendly » pour citer mon abonné Nighten, bien que j’essaie généralement d’éviter les anglicismes.

Vous avez aussi el famoso (pas de problème pour l’espagnocisme, issousteam , plateforme incontournable de la vente de jeux vidéos sur ordinateur. Le coût pour publier son jeu est de 100$, environ 80 euros donc, et les 30% ponctionnés par steam sont réduits jusqu’à ce que vous ayez récupérée votre mise initiale. Steam possède une énorme communauté, mais il faut savoir que beaucoup de jeux se perdent à cause de la concurrence nombreuse et des jeux trop basiques publiés qui repoussent les joueurs. Je vous conseille donc cette vidéo que m’a partagé Nighten, l’abonné sus-cité.

En troisième choix vous avez gamejolt , un site de partage qui a la réputation de bien communiquer et de pouvoir mettre en avant les jeux qui marchent bien. Il vous permet de choisir le modèle économique de votre jeu. C’est un site que je ne connais pas trop, itch reste la base pour le partage de jeux vidéos.

Du côté des métrages, films et séries, on a l’habituel youtube , mais encore dailymotion et vimeo , bref les sites de partage de vidéos habituels. Si vous faites quelque chose de borderline, opter pour pewtube ou rutube s’avérera une bonne initiative puisque ces sites ne sont pas censurés.

Vous pouvez aussi vous dirigez vers les sites de financement participatif tels ulule , pour financer vos oeuvres voire les vendre. Certains, en effet, demandent une certaine somme pour faire leur film et ne mettent le film en question qu’à disposition des donateurs. C’est un moyen.

Concernant les romans, il y a du choix. Le classique wattpad a su séduire la toile et possède une communauté clairement significative. C’est le premier site de partage d’écrits que l’on conseille en général, mais pas nécessairement le meilleur choix. En effet, beaucoup d’amateurs écrivains sont en réalité des jeunes adolescentes qui couchent (haha) sur le papier leurs fantasmes via des fan fiction sur leur boy band préféré. Les plus motivées écrivent des trucs à la Twilight. Quand la majorité des écrits disponible sur un site sont de ce genre, cela attire forcément une majorité de lectrices de ce genre. Ainsi, publier votre space opéra matrixien risque de ne pas attirer grand-monde. Les Chroniques de Salfia en ont fait les frais. Ceci dit il est utile de rappeler que ces sites étant gratuits, il ne coûte pas grand-chose d’y publier vos oeuvres, ne sait-on jamais.

Vient alors fyctia , un site de partage d’écrits gratuit, semblable à wattpad.

Il y a aussi scribay , qui a la particularité de lancer régulièrement des défis aux écrivains, ce qui peut être amusant et utile pour bâtir une communauté, peut-être.

Le dernier site de partage pour écrits que j’ai à vous donner est de plume en plume , un nom sympa pour un site qui vous propose de sécuriser vos œuvres moins cher qu’ailleurs, bien que cette dernière affirmation reste bien entendu à vérifier.

Pour partager vos Bandes Dessinées, vous avez assez peu de choix, ou alors c’est moi qui connait pas trop.

Il y a d’abord glory owl (issou), qui permet surtout, de ce qu j’en ai vu, de partager deux-trois cases comiques, d’un humour plutôt gras ou noir. A voir.

Le site amilova a su faire sa place dans le game, mais attention car il possède certains critères concernant la publication de vos chères BD. Elles seront en effet évalués par un membre du staff avant diffusion. Ce site permet notamment de vendre vos œuvres et son côté strict permet aux lecteurs d’être sereins concernant la qualité des œuvres, donc de vous apporter du public de qualité.

Le célèbre site devian art permet principalement de partager des dessins, mais vous pouvez très bien y publier vos planches et vous construire une communauté ainsi.

Et pour finir, si vous êtes un simple amateur de BD et/ou que vous cherchez juste à tester votre oeuvre, le site BDamateur vous permettra de publier vos œuvres, quel qu’en soit le genre et sans conditions repoussantes.

 

Voilà donc pour ce topo sur les sites de partage d’œuvres, vous savez où aller désormais! (du moins je l’espère)

N’hésitez pas, partager vos œuvres est indispensable pour vous faire connaître (notamment pour de l’autoédition) et prendre au sérieux votre création. Ne craignez pas les critiques, ces sites sont des communautés de passionnés, pas un forum JVC X)

Si vous voulez un avis sur votre oeuvre, je reste bien sûr à disposition. Et je serais ravi de la partager pour vous aider à vous faire connaître (plus tard, vu la petite audience que j’ai là vous ne gagneriez pas grand-chose).

Sachez aussi qu’un discord va être créer pour nous permettre à tous d’échanger au quotidien!

Sur ce, excellente création et à plus 😉

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.