La Grande Volonté Derrière la Création

version vidéohttps://youtu.be/0Tv-Z6tmvCc

 

Bonjour à tous les créateurs et bienvenue sur Tisseurs d’Histoires et de Mondes, le blog des créateurs indépendants.

Aujourd’hui, on va parler de la volonté derrière la création, comme l’on compris tous ceux qui lisent le titre avant de lire l’article. ^^’

Pourquoi créons-nous? Et pourquoi vous auriez raison de vous y mettre aussi si ce n’est pas déjà fait?

« Vivre, c’est s’exprimer personnellement et librement au travers de la créativité. »

Bruce Lee , Pensées percutantes ou La sagesse du combattant philosophe

En effet, lorsque vous créez, vous y mettez toujours une partie de votre âme. (pour ceux qui en ont une…)

Et cette affirmation est encore plus vraie quand vous créez une histoire, des personnages, un monde comme c’est le cas dans les romans, BD, jeux-vidéos, métrages de tous types etc.

En créant une oeuvre, vous y mettrez vos expériences, vos rêves, vos peurs, vos idéaux et même vos coups de gueule.

Créer est donc avant tout une manière de vous exprimer seul à seul avec votre support, sans personne pour vous contredire ou se moquer de vous. C’est d’ailleurs une chose que font souvent les solitaires, les incompris et les parias… ^^ »

Créer est un moment de votre vie privilégié, qui à la fois s’en détache, et à la fois est 100% fusionnel avec.

Rien n’est plus savoureux que de décharger ses idées, ses émotions et de voir le tout former une oeuvre qui plus tard peut-être séduira des gens tels que vous, exactement comme vous avez été séduis par des œuvres d’autres individus qui ont su résonner en vous.

C’est aussi un moyen de rectifier tout ce qui ne vous plaît pas, quel qu’en soit le contexte. Mais ça on en reparlera soyez-en sûrs. Ou à l’inverse d’amplifier ce qui ne vous plaît pas pour en faire une dystopie pleine de sarcasme.

Mais n’oubliez jamais que créer, ça sert à faire quelque chose de nouveau par casi-définition. C’est-à-dire que le type d’oeuvre, de monde, d’histoire, de personnage, d’émotion que vous aimeriez trouver dans une oeuvre ou une autre et qui n’existe pas, vous pouvez vous en chargez comme d’une mission personnelle de vous en occuper, et montrer au monde ce qui vous passionne, vous fait vibrer.

En ces sens-là, créer vous permettra -et c’est pas du luxe-, de mieux vous connaître vous-mêmes. Mais aussi de mieux connaître le monde qui vous entoure.

Créer est comme bon nombre de choses, un moyen de développer des compétences uniques qui vous serviront toute votre vie. Et cela changera votre point de vue sur les œuvres que vous connaissez déjà et que vous aimez ou non, voire vous fera changer d’avis sur celles-ci.

A l’image du sport que vous aimez peut-être, de la télé dans votre salon ou de votre joint favori, créer est un moment quotidien dans la journée, agréable, qui vous fera oublier les soucis que vous pouvez avoir avec votre travail alimentaire ou votre vie sociale inexistante etc. Cela peut même vous aider à régler ces problèmes, par exemple en vous permettant de quitter votre travail en vivant de vos œuvres, ou en rencontrant des gens avec la même passion, les mêmes valeurs de route que vous, sur ce blog par exemple.

Au final, créer peut changer votre vie, aussi éphémère soit-elle.

Et là on arrive au cœur du sujet, la volonté profonde derrière la création d’œuvres.

Un homme m’a dit un jour que dans la vie le plus important pour une personne est la reconnaissance. Cette même reconnaissance qui fait que selon les chiffres la moitié d’entre nous désirent devenir célèbres, Cette reconnaissance qui a guidés les pas de nos ancêtres dans les plus illustres en avaient une soif qu’on ne pouvait étancher.

Parmi tant d’autres, Achilles qui, il y a plus de 3 millénaires, voulait qu’on se rappelle de lui après sa mort. Car dans une vie assez courte et pas toujours joyeuse, on souhaite tous qu’on se souvienne de nous.

Sentiment futile ou non? A vous le soin d’en juger, toujours est-il que créer reste un des meilleurs moyens de faire votre lègue à la postérité. Vous créez quelque chose qui sera toujours là après votre disparition, qui pourra toujours inspirer d’autres personnes et qui finalement sera presque immortel.

Cela donnera aux gens l’occasion d’en profiter encore, voire d’avoir une petite pensée pour vous. (bien qu’étant mort vous ne le saurez pas ^^ »)

Elle est donc là, la grande volonté instinctive derrière la création d’œuvres.

Créer de la valeur profitable à tous après nous. Jouir d’une notoriété, relative, qui sera immortelle et nous survivra.

Finalement au bout du compte, donner un sens à sa vie.

 

Du coup je me dis… C’est pas étonnant qu’on s’y mette en fait.

😉

 

 


Compteur de mots en cré- (créativité, créer, création etc) : 22

(en théorie, j’ai compté sur la version vidéo et j’ai la flemme de le refaire avec celle-là)

 

Présentation du blog/de la chaîne youtube

version vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Us-aXbVJb1g

Bonjour à tous les créateurs, et bienvenue sur mon blog Tisseurs d’Histoires et de Mondes.

Tisseurs avec un s car on est là pour regrouper tous les créateurs, quel que soit leur niveau, et les pousser à produire. Parce qu’au final, on voit beaucoup de gens qui ont des idées, une volonté de création -parfois cachée-, mais qui n’osent pas s’y mettre. D’ailleurs cela touche presque tous les domaines, car les gens ont tendance à se limiter dans leur tête et à ne pas essayer ce qui leur fait envie.

Donc me voilà, on a tous un monde, une histoire que l’on aimerait faire vivre et ce blog est là pour nous y atteler tous ensembles. On va parler de tous les médias disponibles -cinéma, jeu vidéo, écriture- ainsi que des outils et méthodes dont nous disposons pour créer.

On parlera aussi beaucoup d’indépendance, car c’est quelque chose qui me tient à cœur. Tout simplement parce que beaucoup n’osent se lancer parce qu’ils craignent de ne pas pouvoir être publié/édité par des moyens conventionnels, alors qu’aujourd’hui, avec internet & co, il est largement possible de se débrouiller seul ou de passer par des moyens alternatifs.

Nous parlerons aussi de développement personnel, car c’est évidemment en se développant soi que l’on développera ses œuvres et sa vie en général, surtout dans un siècle comme le 21ème…

Maintenant, concernant votre humble serviteur (çad moi ^^) ; je m’appelle Maxime Lauret et je vis dans le Var, en France. J’écris et crée des œuvres depuis été 2014, depuis que j’en ai eu marre de ne pas trouver ce que je cherchais dans l’art, et où j’ai décidé de le faire moi-même. Vous devriez vous dire pareil, et on va y parvenir avec ce blog.

Je suis passionné d’écriture car c’est le média le plus libre, le moins cher et le plus facile à partager.

Ainsi, je suis un « amateur » comme vous, et je compte publier mon premier roman fini en été 2018 si tout se passe bien (notamment la couverture), totalement en indépendant. Inshallah comme on dit. A l’heure où j’écris ces lignes, je vis dans le Var, dans le sud-est de la France et j’ai 21 ans révolus.

Voilà donc pour cette présentation. C’est assez court, mais il valait mieux que ce soit concis.

Si vous avez besoin d’informations, sentez-vous libre de me le demander en commentaire, c’est avec plaisir que je vous répondrai.

Sur ce, à la prochaine pour découvrir mon contenu!