S’accompagner ou créer seul?

Bonjour à tous les créateurs et bienvenue sur Tisseurs d’Histoires et de Mondes, le blog des créateurs indépendants!

Aujourd’hui, comme l’indique le titre de l’article, on va aborder la question de « s’accompagner ou tout créer en solo? »

La création, c’est d’abord quelque chose de profond et de personnel. Mais les personnels peuvent s’ajouter les un aux autres pour créer une oeuvre. Les créatifs peuvent créer ensemble.

Evidemment la question est différente selon que vous vouliez écrire un roman, une BD, développer un jeu vidéo, ou réaliser un métrage. Pour ce dernier média d’ailleurs, on ne traitera pas vraiment la question (évidemment qu’il faut du monde pour les acteurs), excepté la partie écriture qui est semblable à celle d’un roman.

Pour premier exemple, j’ai vu des histoires sur Wattpad qui étaient écrites par plusieurs écrivains (Les Six Fragments pour ne citer qu’elle). Ainsi, chaque personnage principal était écrit par un auteur différent, ce qui est pratique pour leur donner une personnalité et des tics de langage propres.

Cela reste délicat, car il faut s’arranger pour les horaires et le rythme de création, se parler pour définir ce qui se passera, etc. Il faut éviter les disputes entre les membres du groupe (comme partout), s’arranger pour la publication, etc. Maintenant, les avantages sont clairement là : cela réduit la charge de travail, il faut moins de temps pour finir le projet, basiquement.

Concernant le jeu vidéo, cela est évidemment un gros plus de le faire à plusieurs. Un jeu vidéo est long et fastidieux à créer, alors avoir une équipe de personnes motivées est génial. Surtout que vous pourrez répartir les tâches en fonction des talents de chacun (bande son, codage pur, graphisme…).

Pour ce qui est de la création en solo, c’est carrément plus libre, vous choisissez tout, c’est votre bébé, vous le gérer entièrement. C’est plus simple et pratique pour gérer votre temps, vous n’avez pas à envoyer les graphismes pour qu’untel les ajoute au jeu en codant par exemple, ni à envoyer un chapitre pour qu’untel fasse la suite avec son personnage, etc. Vous n’avez aucun compte à rendre, pas de critiques de votre équipe, pas de différence d’implication. Si vous êtes un créateur du dimanche, personne ne vous le reprochera avec subtilité. Ceci dit je vous invité à être + ou – régulier afin de ne pas avoir à replonger dans votre oeuvre à chaque séance, le cas échéant vous perdriez du temps.

Pas non plus de problèmes humains, untel qui a effacé les graphismes un jour de colère et le regrette mais ça ne répare pas les dégâts, untel qui fait faux plan parce qu’il a le cul de travers, etc. Moins de mauvaises surprises donc (bonnes aussi).

Parlons gloire et argent, tout cela sera pour vous seul si vous êtes en solo, ne faîtes pas comme si vous vous en fichiez ;p . Certes, le roman, la BD et le jeu vidéo ne vous rendront pas célèbres, mais ne pas avoir à partager les gains peut s’avérer excellent. Surtout si vous publier un livre, ce qui rapporte rarement des dizaines de milliers d’euros (oui, pour les francophones, je suis français perso). Surtout bis si vous publier en édition traditionnelle, partager 50 centimes par vente en 5 donnerait des gains ridicules. Un best seller francophone, 10k exemplaires, ferait donc 1k euros par personne. Issou. Difficile de vivre de sa plume à plusieurs, à moins de combler la répartition de revenus en étant très productifs (1 livre tous les 3 mois au lieu de 1 an et demi, mais bon, chaud quoi).

Si vous créer à plusieurs, de façon général, ce sera beaucoup moins long. Pour un jeu vidéo, cette différence sera énorme. Vous aurez plus d’idées, des idées infinies d’ailleurs. Quand vous serez à court d’inspi, un autre enchaînera avec une idée, puis un autre, ce qui inspirera les autres etc, bref ça coulera tout seul! A plusieurs vous aurez bien plus de motivation, ce qui peut jouer surtout si vous débuter, vous vous dîtes que cela à l’air bien de créer car Maxime le dit ^^’. Alors vous motiver à plusieurs peut vous permettre de vous lancer, et de vous auto-motiver par la suite. Cela aidera lors des « épreuves », comme la publication où vous devrez passer par beaucoup de choses qui vous perdront, vous décourageront. A plusieurs on passe toutes les épreuves, ça fait nian-nian mais c’est vrai!

A vous donc de choisir, c’est surtout une question de tempérament. Moi j’ai fais mon choix mais peut-être que l’un d’entre vous me convaincra de créer avec lui! 😉

En attendant, je vous souhaite une bonne création et à plus chers créateurs!


Les Six Fragments : https://www.wattpad.com/story/143896027-les-six-fragments (elles écrivent aussi sur instagram, leur compte porte le nom du roman 😉 )

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.